Les sénateurs du Var
 
IVème République
Sous la IVe République, il n'y a pas de sénateurs mais des « Conseillers de la République », élus pour 9 ans et renouvelés par tiers tous les trois ans.
08/12/1946
07/11/1948
MERLE Toussaint (Communiste)
Le 8 décembre 1946, moins de trois semaines après un deuxième échec aux élections législatives, il se présente au Conseil de la République dans le département du Var. Arrivé en tête avec 341 voix sur 765 suffrages exprimées, il est élu ainsi qu'Edouard Soldani de la SFIO (288 voix). Jean Garrus du MRP, troisième avec 136 voix, est battu.
Il tentera sans succès de conserver son siège aux élections du 7 novembre 1948 et de le reprendre aux élections du 18 mai 1952.
07/11/1948
08/06/1958
LAMARQUE Albert (SFIO)
En 1948, il se lance dans la campagne pour les élections au Conseil de la République, aux côtés d'Edouard Soldani, sur la liste de la Section française de l'Internationale ouvrière (SFIO). Il est élu sénateur du Var le 7 novembre, avec 388 voix sur 699 suffrages exprimés, et réélu le 18 mai 1952. Après dix années au Conseil de la République, Albert Lamarque, qui a voté en faveur des pleins pouvoirs et de la révision constitutionnelle les 2 et 3 juin 1958, choisit de ne pas se représenter aux élections sénatoriales du 8 juin 1958.
08/06/1958
30/11/1958
ESCUDIER Gabriel (NI)

A la suite de son ralliement au général de Gaulle, en 1958, avec la majorité des socialistes du Var, il est exclu de la SFIO le 29 mai.
Il se présente alors, comme candidat isolé, aux élections sénatoriales du 8 juin 1958 et remporte, au second tour, avec 345 voix sur 686 suffrages exprimés, l'un des deux sièges à pourvoir, l'autre ayant été remporté dès le premier tour par Édouard Soldani, tête de la liste SFIO.
Au Palais du Luxembourg, il rejoint les sénateurs non inscrits à un groupe politique, mais son mandat sénatorial est bref, puisqu'il est élu député de la première circonscription du Var le 30 novembre 1958.

30/11/1958
25/04/1959
VACANT  
08/12/1946
25/04/1959
SOLDANI Edouard (SFIO)
Le 8 décembre 1946, il se présente au Conseil de la République comme candidat SFIO. Avec 288 voix contre 341 au candidat communiste Toussaint Merle sur 765 suffrages exprimés, Edouard Soldani remporte alors le siège à pourvoir sur le plan interdépartemental.
Le 7 novembre 1948, Edouard Soldani est réélu en tête de la liste de Rassemblement des socialistes républicains et résistants varois pour la défense de la République et des intérêts communaux et départementaux qui remporte les deux sièges à pourvoir ; lui-même obtient 419 voix sur 692 suffrages exprimés.
Edouard Soldani conduit ensuite le 18 mai 1952 la liste d'union des républicains et des socialistes et de défense des intérêts départementaux et communaux, présentée par le parti socialiste. Les deux sénateurs-sortants du Var sont une nouvelle fois reconduits dans leur mandat au Conseil de la République.
En juin 1958, il est réélu au dernier Conseil de la République de la IVe République, en tête de la liste SFIO dont il est le seul élu.
 
Vème République

Les premières élections sénatoriales de la Ve République se déroulent le 26 avril 1959. Compte-tenu des nouvelles institutions, les mandats de la totalité des anciens Conseillers de la République sont remis en jeu, y compris ceux qui, comme c'est le cas dans le Var, ont été élus le 8 juin 1958.

Les sénateurs, au nombre de 309, sont élus pour 9 ans au suffrage indirect et renouvelés par tiers tous les trois ans (séries A, B et C). Le Var appartient à la série C (départements classés du Bas-Rhin à l'Yonne). Chaque département dispose au minimum de 2 sièges de sénateurs.

Ils sont élus par les grands électeurs (eux-mêmes élus au suffrage direct) : Les grands électeurs sont :

- d'une part (95 % du collège électoral) les représentants des communes, maires, adjoints, conseillers municipaux et délégués des conseils municipaux dans les communes importantes.
- d'autre part (5 % du collège électoral) les conseillers généraux, les conseillers régionaux et les députés.
 
début mandat
fin mandat
nom des sénateurs
circonstances
 
1959 - 1968
Les candidats sont répartis sur trois listes comportant chacune 3 noms de candidats (et leurs suppléants éventuels), 1 liste comportant 2 noms, et enfin 4 candidatures isolées.
Le vote a lieu le 26 avril 1959 au chef-lieu du département, Draguignan. Le premier tour se déroule le matin. Le second tour l'après-midi.
26/04/1959
21/09/1968
BALESTRA Clément (SFIO)

C'est à l'occasion des élections sénatoriales organisées le 26 avril 1959 que Clément Balestra sollicite lui-même pour la première fois un mandat parlementaire. Il se porte alors candidat dans le Var en troisième position sur la liste d'Union des républicains et des socialistes et de défense des intérêts communaux et départementaux présentée par la SFIO, dirigée par Edouard Soldani. Ce dernier et Edouard Le Bellegou sont élus dès le premier tour. De son côté, Clément Balestra, après avoir obtenu 361 voix au premier tour, est élu au second tour de scrutin avec 441 voix sur 786 suffrages exprimés.

26/04/1959
21/09/1968
LE BELLEGOU Edouard (SFIO)
Edouard Le Bellegou s'affirme dans les années 1950 comme le leader de la fédération SFIO du Var au détriment de Franck Arnal, député du Var de 1945 à 1958 et secrétaire d'état à la Marine. Fort de cette assise locale, il se porte candidat aux élections législatives de 1956. Battu à deux reprises, il se présente aux élections sénatoriales d'avril 1959, et est élu au premier tour sénateur du Var avec 400 voix sur 799 suffrages exprimés..
26/04/1959
21/09/1968
SOLDANI Edouard (SFIO)
Lors des élections sénatoriales organisées le 26 avril 1959, la liste présentée par la SFIO, conduite par Edouard Soldani remporte les trois sièges à pourvoir. Ce dernier est élu au premier tour avec 504 sur 799 suffrages exprimés.
 
1968 - 1977
 
22/09/1968
24/09/1977
BALESTRA Clément (SFIO)
Le 22 septembre 1968 lors du renouvellement du tiers du Sénat, il figure de nouveau en troisième place sur la liste conduite par Edouard Soldani. Les trois sortants socialistes sont aisément réélus dès le premier tour. Contrairement au précédent scrutin, un second tour n'est donc pas nécessaire pour la reconduction de Clément Balestra : il obtient 613 voix sur 941 suffrages exprimés.
Atteint d'une hémiplégie, il ne prend presque plus part à la vie sénatoriale. Aussi, choisit-il en 1977, de ne pas se représenter devant les grands électeurs varois.
22/09/1968
05/12/1972
LE BELLEGOU Edouard (SFIO)
Il est reélu le 21 septembre 1968 sur la liste conduite par Edouard Soldani.
Il décède en cours de mandat, le 5 décembre 1972, d'un accident de la route. C'est son suppléant Auguste Amic qui le remplace au Sénat.
06/12/1972
24/09/1977
AMIC Auguste (SFIO)  
22/09/1968
24/09/1977
SOLDANI Edouard (SFIO)  
 
1977 - 1986
 
25/09/1977
02/01/1978
GAUDIN Pierre (DVG)  
03/01/1978
02/04/1986
JANETTI Maurice (PS)
Devient sénateur en cours de mandat suite au décès de Pierre Gaudin. Il démissionne après son élection au poste de député lors des législatives de 1986.
03/04/1986
27/09/1986
VACANT  
25/09/1977
05/10/1978
PERRON Jean Jacques (PS) Est décédé en cours de mandat
06/10/1978
21/06/1981
DURBEC Guy Devient sénateur en cours de mandat, suite au décès de Jean Jacques Perron. Il démissionne après son élection au poste de député lors des législatives de 1981.
22/06/1981
26/09/1981
VACANT  
27/09/1981
27/09/1986
LE BELLEGOU-BEGUIN Geneviève (PS) Est élue sénatrice lors d'une élection partielle.
25/09/1977
27/09/1986
SOLDANI Edouard (SFIO)  
 
1986 - 1995
 
28/09/1986
23/09/1995
ARRECKX Maurice (UDF-PR)  
28/09/1986
23/09/1995
LAURIN René-Georges (RPR)  
28/09/1986
23/09/1995
TRUCY François (UDF)  
 
1995 - 2004
 
24/09/1995
17/07/2002
FALCO Hubert (UDF-PR)
Nommé au gouvernement, il doit démissioner. Il est remplacé par André Geoffroy.
18/07/2002
25/09/2004
GEOFFROY André (UDF)  
24/09/1995
25/09/2004
LAURIN René-Georges (RPR)  
24/09/1995
25/09/2004
TRUCY François (UDF-PR)  
 
2004 - 2014
 
26/09/2004
28/09/2014
COLLOMBAT Pierre Yves (PS)  
26/09/2004
18/04/2008
FALCO Hubert (UMP)
Nommé au gouvernement, il doit démissioner. Il est remplacé par Elie Brun. En décembre 2010, évincé du gouvernement, il retrouve son poste.
14/12/2010
28/09/2014
19/04/2008
14/12/2010
BRUN Elie (UMP)
Après avoir remplacé Hubert Falco entré au gouvernement, il a dû lui restituer son siège de sénateur en décembre 2010.
26/09/2004
28/09/2014
HUMMEL Christiane (UMP)  
26/09/2004
28/09/2014
TRUCY François (UMP)  
 
2014 - 2020
 
14/12/2010
2017 FALCO Hubert (UMP) Maire de Toulon, il démissione en 2017 en vertu de la loi sur le non cumul des mandats
26/09/2004 2017 HUMMEL Christiane (UMP) Maire de La Valette, elle démissione en 2017 en vertu de la loi sur le non cumul des mandats
26/09/2004 En cours COLLOMBAT Pierre Yves (PS)  
28/09/2014 En cours RACHLINE David (FN)  
2017   ? Remplace Hubert Falco démissionaire
2017   ? Remplace Christiane Hummel démissionaire