La bauxite à Tourves

Les mines de Tourves (Var) étaient situées en partie sur la commune de Mazaugues (entre Tourves et Mazaugues) et ce gisement bauxifère était un des plus importants de la région. Découverte en 1822, la bauxite ne se révèle comme un produit intéressant l'industrie qu'en 1886 date de la première obtention industrielle de l'alumine. C'est vers cette époque que le bassin de Mazaugues est exploité de manière artisanale.
Une dizaine de kilomètres séparent les gisements de Mazaugues de la gare de Tourves d'où le minerai est ensuite acheminé par le P.L.M. vers Gardanne où il est transformé en Alumine puis en Aluminium. 
A la fin du 19ème siècle, le transport se faisait à l'aide de tombereaux et de charrois qui descendaient le minerai du plateau de Mazaugues jusqu'à la gare de Tourves. Très vite les chemins furent détériorés et des plaintes enregistrées incitèrent les exploitants à se tourner vers d'autres modes de transport : câble aérien ou chemin de fer à voie étroite, ne nécessitant pas ou peu de travaux d'infrastructure. 
En cette fin du 19ème, début 20ème, c'est l'époque ascendante du "transporteur Decauville", chemin de fer portatif, montable et démontable, pour le temps d'un chantier, avec possibilité de faire évoluer la voie et le matériel en fonction de la demande. Decauville et bien d'autres constructeurs de cette époque, proposèrent à l'armée et aux industriels un chemin de fer portatif capable d'assurer l'acheminement de charges lourdes ou de pondéreux pour un coût très modique. Très vite, les mines, les carrières, les exploitations forestières, les usines chimiques s'équipèrent de ce type de chemin de fer dans lequel les exploitants reconnaissaient volontiers les capacités et l'adaptabilité de ce nouveau moyen de transport novateur.
La Compagnie de l'Union qui à cette époque a succédé à l'exploitant Adolphe Lion construisit, en 1909, un chemin de fer en voie de 700 mm d'écartement pour évacuer vers la gare de Tourves son immense stock de bauxite à l'aide de wagonnets à benne basculante de 2 tonnes. Chaque train acheminait vers la gare 20 tonnes de minerai. Le chemin de fer s'arrêta en 1925 et la ligne fut démontée en 1930.

Vers 1903 : Chargement des wagons à la mine Adolphe Lion de Mazaugues
 
 
Vers 1903
 
 
Vers 1905 : Construction de la station de Reconfler
 
 
Vers 1905 : Transport du bauxite provenant de la mine Adolphe Lion à Mazaugues
 
 
Vers 1910 : Arrivée des wagons de la Compagnie l'Union
 
 
Vers 1910 : La mine
 
 
Vers 1912
 
A circulé en 1916
 
1913 : Mineurs travaillant pour la compagnie l'Union à Mazaugues
 
 
Vers 1915 : Terminus du cable aérien
 
 
Vers 1915 : Quai de chargement du bauxite
 
 
Vers 1920 : Gare
 
 
Vers 1940 : Arrivée du télébenne de la société Péchiney en gare de Tourves
 
Il n'a plus été utilisé à partir de 1949 et démonté en 1953
 
Vers 1946 : des Tourvains prennent leur repas au fond de la mine
 
A gauche : Louis BOUTEUIL