13 février 2018 : Réunion de préparation de la fête de la République
Deuxième réunion du groupe chargé d'organiser la fête de la République qui se déroulera au domaine de Saint-Mitre à Saint-Maximin le dimanche 3 juin. Au programme : banquet républiquain, projection du film "Ils se lèvèrent pour la République" de Christian Philibert, conférence sur la résistance au coup d'Etat de 1851 par Jean Marie Guillon et Frédéric Negrel, soirée pizzas avec chants républicains.
 
10 février 2018 : Inauguration du magasin "Habille tes pieds" à Saint-Maximin
 
 
 
 
9 février 2018 : Vernissage d'une exposition de portraits de mineurs au musée des gueules rouges à Tourves
 
 
10 février 2018 : Conseil d'agglomération de la Provence Verte
 

Ce matin lors du conseil d’agglomération de la Provence Verte a été accepté la proposition de constituer un groupe de travail dans le but de créer une Maison d’Histoire et du Patrimoine de la Provence Verte. Il ne s’agit pas une nouvelle usine à gaz budgétivore, mais une structure aux services des associations d’histoire locale et des habitants de ce territoire.
Il s'agit maintenant de se mettre au travail pour montrer qu'il n'est pas nécessaire de dépenser des montants énormes pour sauvegarder et valoriser notre patrimoine.

Voici le texte de l'intervention d'Alain Decanis au nom du groupe VRD :
« Pour un bon nombre d'entre nous, nos enfants ou petits enfants ont été contraints de quitter notre région pour trouver un emploi. Ainsi le lien avec les générations précédentes, enracinées souvent depuis des siècles dans nos villages, va se trouver irrémédiablement coupé.
D'où l'importance d’assurer la préservation de notre patrimoine et d'assurer la transmission de la mémoire collective sous toutes ses formes.
Cela pourrait être la fonction d’une Maison du Patrimoine de la Provence Verte que nous appelons de nos vœux et qui pourrait être portée sur les fonts baptismaux par la communauté d'agglomération.
Il ne s'agit pas de créer un service supplémentaire au coût exorbitant, imaginé dans les hautes sphères parisiennes, peuplées de fonctionnaires bardés de diplômes, le plus souvent sans aucune connaissance du terrain, et dont la principale préoccupation est de justifier le coût de fonctionnement de la structure qui les fait vivre.
La Maison du Patrimoine de la Provence Verte pourrait être composée de plusieurs antennes réparties sur le territoire, avec pour fonction première de récupérer tous les éléments de notre patrimoine, auprès des particuliers notamment, et de numériser tout ce qui peut l'être (photos, vidéos, archives publiques et privées...) afin d'en assurer la préservation.
Ce travail une fois archivé et classé, pourrait ensuite être mis à la disposition des passionnés d'histoire, des chercheurs, des curieux, des généalogistes grâce à un site Internet mais aussi consultable sur place lors des heures d'ouverture dans les différentes antennes permettant ainsi de générer du lien social, et de permettre aux nouveaux habitants de s'approprier la mémoire des lieux où ils ont choisi de venir vivre. La promotion de ce travail pourrait être faite grâce à des publications ou lors de conférences.
Afin d'assurer un lien avec la population, cette Maison du Patrimoine de la Provence Verte serait dotée d'un comité de pilotage, réunissant les érudits, animateurs d'association d'histoire locale ou auteurs de publications qui œuvrent depuis des années sur notre territoire et qu’il convient de ne pas oublier.

Cette structure pourrait également :
- renseigner les visiteurs sur les nombreux sites historiques remarquables que compte notre territoire à partir de panneaux,
- travailler en lien étroit avec les établissements scolaires afin de permettre aux enfants de s’approprier l'histoire des lieux où ils vivent
- permettre une coordination entre les différentes associations qui œuvrent depuis des années dans nos communes,
- assurer un lien permanent entre notre territoire et les services de l’Etat.
Afin d'affiner et de chiffrer ce projet, nous proposons, à travers cette question écrite, la constitution d'un groupe de travail associant tous les conseillers que le sujet intéresse. L'objectif serait de pouvoir inaugurer cette Maison du Patrimoine de la Provence Verte avant la fin du mandat. »

 
 
3 février 2018 : Braderie de l'association Action Solidaire de Proximité
 
 
2 février 2018 : Inauguration du bar-restaurant de Patricia et Francine, "Le Caramy" à Tourves
 
 
1 février 2018 : Groupe de travail VRD chargé de travailler sur le stationnement en centre-ville